La Chine, puissance maritime

Petit aperçu du sommaire …

Le littoral chinois

Eaux territoriales

La Marine de l’armée populaire de Libération

 

 

 

Avec 14 500 kilomètres de cotes, la République populaire de Chine s’impose comme une puissance maritime dans un espace au cœur de la mondialisation.

Dans ce nouveau « grand jeu » d’Asie-Pacifique, les États-Unis tentent de se rapprocher de voisins critiques envers l’unilatéralisme de Pékin, qui considère la mer de Chine méridionale comme un territoire souverain. Le géant asiatique argue qu’il y navigue depuis des siècles et, alors que les archipels Paracels et Spratly réserveraient d’importantes richesses en hydrocarbures, il fait construire des îlots artificiels pour assurer sa présence.

Car, pour la République populaire, la mer est une source de puissance diplomatique et économique : les régions côtières sont les plus riches du pays, attirant de plus en plus de populations de l’intérieur dans les grands ports, à l’instar de Shenzhen ou de Tianjin. L’accident dans cette ville industrielle du 12 août 2015 rappelle les défis environnementaux auxquels fait face le pays.

Informations

ISBN : 979-10-312-0084-2

32 pages

5, 90 euros

En librairie le 24 Mars 2016

Diffusion Le Seuil / Volumen


Version E-book
Commander sur Eden
Version papier
Commander sur Amazon Commander sur Volumen