Le combat d’un médecin pour les femmes

Depuis vingt ans, Karine Cheltiel accompagne les entreprises innovantes. Elle apporte son conseil en particulier pour le montage et le suivi des projets de recherche et développement. C’est en travaillant avec André Ulmann pour HRA Pharma qu’elle a eu l’idée de raconter ce parcours atypique.

Alors qu’il débute à peine sa carrière de médecin, son double doctorat de médecine et de sciences en poche, André Ulmann prend en charge le développement international d’un médicament, encore au statut d’expérimentation : le RU 486. Sa création s’amorce au début des années 1980, dans le laboratoire Roussel-Uclaf qui lie les destins d’André Ulmann et du professeur Etienne-Emile Baulieu à ces deux initiales (RU pour Roussel-Uclaf) et ces trois chiffres (numéro d’ordre de synthèse de la molécule). Si ce dernier a remporté le prix Albert-Lasker (antichambre du prix Nobel) pour sa découverte médicale, c’est bien à André Ulmann qu’incombait la lourde tâche de commercialiser un produit qui provoquait l’hostilité de sa hiérarchie. Il aura fallu tout son engagement au service de la cause féminine et pour la promotion du savoir-faire français en matière de recherche et de développement scientifique pour mettre en place la révolutionnaire « pilule abortive » sur le marché mondial.

Informations

En librairie le 2 mars 2017

ISBN : 979-10-312-0214-3

12 €

144 pages

Diffusion Seuil / Volumen

En coédition avec “Les amis de l’Ecole de Paris”


Version E-book
Version papier
Commander sur Fnac.com