Nous Jeunes des Quartiers

Ces journaux sont réalisés depuis 2015 à Corbeil/Mission locale (91), Stains/Association APCIS (93), Villeneuve-Saint-Georges/Café des jeunes (94), Dunkerque/Service de prévention (59) et quartier du Neuhof à Strasbourg/Centre socio-culturel (67). Un hors-série rassemblant des textes d'autres numéros afin de nous affranchir de l'approche territoriale et mettre en avant des thématiques récurrentes a été publié en juillet 2017.​

 

Les jeunes impliqués dans les six premiers numéros ont eu à cœur de traduire en mots et en images leur vécu au quotidien dans ces quartiers, partageant leurs joies, leur souffrance, leurs espoirs, leurs préoccupations aussi d'une jeunesse comme les autres. Notre objectif s'est alors avéré correspondre à leur réalité : lutter contre les préjugés, des jeunes par rapport à eux-mêmes car ils sont nombreux à ne pas se sentir capables de s'exprimer ; des jeunes par rapport aux institutions jugées sourdes à leur revendication ; des jeunes par rapport aux médias mais aussi des institutions et de la société plus généralement par rapport aux jeunes des quartiers. 

Titres parus

Making-of

Autres séries Nous Jeunes

«Travailler avec les "jeunes de quartier", c'est pour moi rester connectée à une réalité de terrain et de génération. Pas la seule, mais sans doute l'une des plus mal travaillée par les médias traditionnels... avec les répercussions qu'on connaît. L'échange est toujours compliqué et dynamique, galère et enrichissant, épidermique et drôle. Ce type de projet assure toujours une profonde densité émotionnelle, on y passe du doute à l'euphorie, du cauchemar à la tragi-comédie. Il conforte en tous cas deux certitudes : la nécessité des passerelles  et celle de proposer des outils à la fois pratiques et conceptuels. » Nathalie Dollé, journaliste-pilote de Nous, jeunes des quartiers Dunkerque

 

« Le fait d'écrire et de savoir que ce sera publié quelque part, on se sent écouté. Quand j'ai vu le journal, j'étais fière de moi. Je pense que c'est un pas de plus pour comprendre les jeunes ayant grandi dans les cités. »  Jeanine, Corbeil

 

« Grâce à cette expérience, je me suis découvert un goût pour l'écriture ; j'ai pris confiance. Et ça m'a donné envie de recommencer. » Nad, Stains

Extrait

« Nous, jeunes des quartiers Corbeil ».

 

Le zoo*

On l’aime sans l’aimer

La cité nous empêche de sortir

C’est là où on a commencé toutes nos bêtises

On est tous unis malgré les différends

Elle nous a appris à vivre dans la violence

La plupart se sentent protéger ici

Le zoo, c’est une malédiction et une cage

On est enfermé à l’intérieur de nous-mêmes

J.D.

 

*Nom donné aux Tarterêts

L'équipe 

 

Henry Dougier, conception de la collection

Anne Dhoquois, coordinatrice de la collection, journaliste, auteur et animatrice de plusieurs numéros « Nous, jeunes des quartiers » 

Nathalie Dollé, journaliste et animatrice de « Nous, jeunes de Dunkerque ».

Isabelle Maradan, journaliste et animatrice de « Nous, jeunes de Strasbourg/Neuhof » (réalisé en partenariat avec la ZEP).

Hélène Mathieu, journaliste, écrivain et animatrice de « Nous, jeunes placés en foyers et en familles d’accueil »

Emilie Prat, graphiste et maquettiste de l’ensemble de la collection 

Alice Breuil, correctrice de la collection